CHERUB: L'évolution
 

Partagez | 
 

 Mission sixties

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Mission sixties   Dim 28 Oct - 15:16

Vous devrez RP ci-dessous avec l'ordre indiqué à la fin du message du PNJ. L'ordre peut changer d'une fois à l'autre. A la fin de ce message, un certain nombre d'informations vous sera communiqué pour le déroulement de la mission. Vous aurez le lieu, la durée qui devra s'écouler dans le poste et les personnes que vous rencontrerez.

Code couleur:

~> chaque agent utilisera son code couleur personnel
~> les PNJ éventuels utiliseront cette couleur (color= orange)

Ordre de postage entre les agents et les PNJ éventuels:

En fonction du premier post de chaque agent. L'ordre devra alors être suivi scrupuleusement.

Lieux du rp: (les lieux soulignés doivent être inclus dans le RP, les autres au choix)

- L'avion en 1er classe
- l'arrivée dans la communauté
- Tout autre lieu de votre choix en fonction du déroulement de la mission

Durée réelle du rp:

- Le vol, 6 heures
- Trajet aéroport/Communauté environ 1h
- Total du poste sur 12 heures

Détails:

- Longueur minimum du message: 30 lignes obligatoires
- Temps laissé pour répondre: /


Ordre de postage:

- Clémentine
- Cathy
- PNJ (Virgine)
- Morgance
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mission sixties   Dim 28 Oct - 15:19

Clémentine était dans son lit,il était vingt deux heures, elle n’avait pas l’habitude de se couché aussitôt pourtant la journée avait été riche en événements. En effet elle avait reçu a toute première mission. La plupart des t-shirts gris faisaient un test de sécurité ou un participaient à une opération de routine pour leur première mission, mais Clémentine faisait partie de ceux qui avaient eu la chance de se voir attribuer un ordre important dès le début.

Clémentine savait aussi qu’elle n’avait pas le droit à l’erreur, un échec cuisant a ce stade de sa carrière et pour une mission de ce genre signifierait une mise au placard de la jeune fille. la rouquine avait été en cours jusqu'à midi, puis elle avait été mangé elle avait bien sur annoncé à ses amis qu’elle partait en mission, ils avaient bien sur été ravies pour elle et lui avait toussouhaité bonne chance. Puis elle était parti dans sa chambre afin de préparée ses bagages mais aussi de pouvoir potassés le manuel de CHERUB. La jeune fille était au point niveau technique d'espionnage mais sont son perfectionnisme et a sa paranoia l’empêchaient de ne pas faire une mise au point.

Elle avait pris toutes les affaires nécessaires à cette longue mission sans oublier son ordinateur portable sa PSP ses jeux ainsi que son ipod son chargeur de portable et d'ipod son appareil photo bref tout ce don pouvait disposer une agente qui se plaisait à amasser un butin au moyen de diverses activités plus au moins frauduleuses. Elle prit aussi quelque livres puis une fois sa valise fut faite elle du appelé Sally au secours pour l’aider à la refermer . Elle s’était ensuite renseigné sur l'hippisme avant de re potassé le manuel de CHERUB. Elle était ensuite allé courir à peut prés vingt tours de piste puis pris sa douche.

Par la suite elle avait été diner la jeune fille s'était régalée de pâte a la carbonara accompagné d'un délicieux tiramisu. Puis la jeune fille avait passé la soirée avec ses amis et son frère qui d'ailleurs partait lui aussi en mission avec un t-shirt noir. Clémentine avait encore du mal à accepter les sentiments qu'elle ressentait pour Nicolas mais la relation évoluait bien. Après cette soirée Clémentine s'était mise au lit bien décidé à dormir pour être en forme pour le grand jour ! Seulement il lui fut impossible de trouver le sommeil, elle se retourna dans son lit jusqu'à minuit l'adrénaline qui coulait dans ses veines l'empêchait de dormir.

Elle recommença à se documenter sur les sectes hippies, en général elles prônaient le naturisme la simplicité la pauvreté la paix... Tout ce que Clémentine détestait, mais bon l'idée que si elle pouvait faire un lien avec sauver la terre la secte serait dissoute la satisfaisait et de toute façon jamais elle ne refuserais une mission. Vers une heure du matin elle prit un livre où elle ne parvint pas à lire. Elle se lança donc dans une partie d'échecs sur internet et écrasa quelque jouer. À deux heures du matin elle piqua du nez sur son clavier et à quatre heures son réveil sonna.

Aussitôt fouettée par l'adrénaline Clémentine sortit de sa léthargie elle prit une douche froide puis enfila une tenue composée d'un jean d'un t-shirt vert par dessus laquelle elle portait une chemise ouverte. Elle prit aussi un blouson, elle dévora quelques barres de céréales puis rejoignit Morgance et Cathy, Clémentine trouvait que le roux allait très bien à Morgance. Une fois a l'aéroport elles montèrent dans l'avion premier classer, celui-ci étant bondé l'équipe ne pût pas mettre grand-chose au point.

Toutefois Clémentine eut le temps de dormir quatre bonnes heures et de lire un dossier donné par Morgance.Celle-ci leur raconta son histoire avec Virgin Miller, elle avait été agente de CHERUB mais avait consommé de l’héroïne. Cherub l'avait donc radié mais à l’époque Virgine était la petite amie de Morgance. Clémentine se sentit touché par cette confidence et par la confiance que leur portait Morgance. Elle était maintenant sûr que Morgance tenterait tout pour reconquérir Virgine et comprenait la raison de la larme sur sa joue le jour du briefing. L'avion se posa à dix heures quarante cinq.Morgance récupéra les bagages et fit les formalités nécessaires, puis Clémentine vit une femme de l'âge de "sa plus grande soeur " se diriger vers le trio…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mission sixties   Jeu 27 Déc - 0:48

Cathy avait le cœur lourd. Sa dernière mission... Le dernier chapitre de sa vie d'agent allait s'écrire et clore définitivement sa carrière et son enfance. Car bien plus qu'une simple mission, celle qui allait débuter le lendemain sonnait le glas de son enfance.

Avant aujourd'hui, jamais Cathy n'avait réellement pris conscience que sa vie actuelle puisse s'achever. Les cours, les compétitions, ses amis, les missions. Sur le campus se trouvait toute sa vie. Luna y était...

Quitter ce lieu lui semblait actuellement insurmontable et pourtant, rester en tant que t-shirt blanc, sans réelles qualifications la rebutait. Trop habituée à l’excellence prônée par CHERUB, elle n'envisageait pas de tomber dans une normalité affligeante, devenant comme plusieurs millions de jeunes, une étudiante lambda. D'accord, elle était plus intelligente que n'importe quel jeune adulte. Ses compétences pourraient lui ouvrirent n'importes quelles portes... Mais que voulait-elle vraiment?

Une partie d'elle-même n'aspirait qu'à couler des jours heureux en compagnie de Luna. Mais l'autre partie lui chuchotait qu'une agence comme la CIA serrait très heureuse de mettre la main sur une fille déjà entraînée à tuer, surveiller, survivre. Bien sur, CHERUB déconseillait aux agents de poursuivre dans cette voie. Mais l'agence pouvait-elle vraiment l'empêcher de choisir sa vie?

Avec toutes ces questions en tête, Cathy trouva difficilement le sommeil. Pourtant la soirée, plus que parfaite, que sa petite amie lui avait réservée aurait dû la combler. Mais non. Était-ce le vin, qui la faisait autant cogiter? Mais le sommeil la fuyait. Pourtant Luna avait entrepris de l'épuiser à de nombreuses reprises durant la nuit.

Quand le réveil sonna à quatre heures du matin, Cathy eut l'impression de n'avoir dormi que cinq minutes. C'est avec un bon nombres de protestations qu'elle consenti à s'extirper du lit. Malgré mille précautions, elle réveilla Luna qui était bien mieux disposée que la rousse. Tellement bien disposée, d'ailleurs, que la douche s'éternisa et c'est une Cathy Cooper les cheveux encore mouillés, l'estomac vide, ses bagages tirés à bout de bras et complétement essoufflée qui se présenta devant Morgance et Clémentine.

Heureusement, la mission n'exigeait pas une tenue impeccable et la robe de coton enfilé à la va-vite faisait amplement l'affaire. C'était même cool de se dire que les rangers allaient être remplacées par des tongs pour un certain temps. Cathy aimait bien le style baba-cool.

Une fois certaine de ne pas être à la bourre, la jeune femme se calma, redevenant l'agent entraînée à rester calme en toutes situations. Elle salua sa "petite sœur" et sa "grande sœur", lui demandant au passage si elle avait tout teint en roux ou seulement les cheveux. Comme Zara n'était pas là, Morgance lui adressa un doigt d'honneur avant de s’engouffrer dans la voiture qui allait les conduire à l'aéroport.

Cathy chargea ses bagages et prit place avec Clémentine sur la banquette arrière. Elle profita du trajet pour dormir un peu. Dans l'avion elle devrait être à son affaire pour les infos de dernière minute.

A cette heure matinale, l'aéroport de Londres Heathrow était très calme avec les voyageurs endormis à même le sol et les hommes d'affaires pressés. Dès que les trois filles eurent franchies le seuil de l'aéroport, elles devinrent les sœurs Spelman.

Une fois les bagages enregistrés et les cartes d'embarquement retirées, Cathy se précipita dans la première boulangerie pour s'acheter un petit-déjeuné. Comme elles allaient voyager en classe affaire, il ne fallut que quelques minutes avant de pouvoir monter dans l'avion. Une hôtesse leur désigna leurs places et leur proposa des boissons.

Une fois bien installée, Cathy ferma les yeux et en profita pour refaire un petit somme. Quand Morgance la réveilla, l'avion avait déjà atteint sa vitesse de croisière. La contrôleuse de mission fit la distribution des devises américaines et expliqua enfin son attitude de la veille. Cathy s'attendait à quelque chose d'important mais pas à ce point. Virgin Miller avait donc été la petite amie de Morgance avant de se faire radier de CHERUB. Si cette histoire remontait à près de dix ans, Morgance semblait ne pas avoir tourné la page. Et Cathy aurait mis sa main à couper qu'elle était encore amoureuse d'elle.

Respectueuse des sentiments de sa "grande sœur", elle se retint de la charrier sur le sujet, ce qui démontrait un gros effort de sa part. Jamais Cathy n'aurait imaginé que Morgance puisse être lesbienne ou bisexuelle et encore moins avoir eu une relation avec un autre agent. Comme quoi elle cachait bien son jeu.

La fin du vol passa très vite pour la t-shirt noir qui comata la plupart du temps et si Morgance n'aurait pas pris les choses en mains pour récupérer les bagages et passer la douane, Cathy se serait certainement retrouvé dans un vol pour Tombouctou. Elle récupéra la totalité de ses facultés quand une femme qui avait l'âge de Morgance s'approcha d'un pas sûr. Elle aurait pu passer pour une quatrième sœur Spelman. Ses cheveux étaient aussi roux que ceux de Clémentine et ses yeux aussi bleus que ceux de Cathy. Vu l'éclat bouleversé dans les yeux de Morgance, Virgin Miller arrivait à grands pas.


- Mais elle est canon ta copine!
murmura Cathy pour tenter de détendre l'atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mission sixties   Sam 29 Déc - 15:10


- Virgine Miller -

Virgine était un peu troublé. Non, elle était même complétement à la ramasse... Quand elle s'était faite virée de CHERUB, son équilibre psychologique déjà peu stable avait fini en miettes. Elle avait passé près de 5 ans dans un hôpital psychiatrique à se reconstruire peu-à-peu.

Mais comment se reconstruire quand on a passé son enfance dans une base secrète des services secrets britanniques? Très mal... Virgine avait quand-même pu quitter l'hôpital et avec l'argent gagné à CHERUB, elle avait pris un billet d'avion pour les Etats-Unis. De fil en aiguille, elle était venue vivre dans une communauté proche de Los Angeles. Ce fut sans doute le meilleur choix qu'elle ait fait depuis son retour à la vie civile.

Mais voilà. Comment réagir quand on découvre que sa vie rêvée sert de base à un groupe d'eco-terroristes? Virgine avait fait la seule chose qu'elle envisageait: appeler CHERUB.

Maintenant, on l'avait chargé d'aller récupérer de nouveaux arrivants qui allaient intégrer la communauté. Elle n'en savait pas plus. Depuis qu'elle avait parlé à Zara Asker, 2 mois plus tôt, elle n'avait pas eu de nouvelles. Allait-elle repérer les agents CHERUB ou avait-elle totalement perdu la main?

Au milieu de la foule de l'aéroport, elle stoppa net. Morgance, SA Morgance se tenait debout, en compagnie de 2 filles. La fille qu'elle avait cherché à fuir, de honte, se trouvait à 10 mètres. Elle aurait bien envisagé de fuir, une fois de plus, mais les 3 filles venait de la voir. Prenant son courage à deux mains, elle les aborda.


- Bonjour! Virgine Miller, je viens vous chercher. Vous avez fait bon voyage?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mission sixties   Mer 2 Jan - 14:53

Morgance était soulagée que la mission commence enfin. Près de deux mois de travail pour mettre en place les fausses vies qu'elle et les deux filles allaient devoir s'approprier.

Les bonnes identités reposaient sur une foule de détails comme un compte Facebook, une adresse mail, d'anciennes photos de classe et divers classement ou mentions sur Internet. Grâce aux photos prises tout au long de leurs vies sur le Campus, les contrôleurs de missions disposaient de nombreux clichés pour faire de très bons montages sur une pseudo-vie.

En parallèle de ça, il fallait prendre contacte avec les cibles, investiguer, trouver les couvertures parfaites pour rendre un dossier béton au comité d'éthique. Cette partie était la plus contraignante et consistait surtout en un travail de bureau.

Morgance était soulagée d'en avoir terminé avec cette partie-là. Maintenant, elle allait partir sur le terrain avec Cathy et Clémentine. Dans 2 heures, leur avions allait décoller et elle mettait la touche finale à sa future identité. Seule dans sa salle de bain, elle attendait que la teinture rouge carmin prenne. Trois quart d'heure plus tard, elle arborait des cheveux poils de carotte. Ça lui allait assez bien au final.

Enfin, l'heure de rendez-vous arriva et les trois filles prirent la direction de l'aéroport. Le stress commença à montre pour la contrôleuse. Partir en mission voulait dire être responsable des deux filles. Et être responsable de deux agents était une grosse responsabilité.

Dans l'avion, elle ne coupa pas à l'explication que Cathy attendait depuis la veille. Elle se senti un peu mieux d'en avoir parlé, mais elle appréhendait de revoir Virgine. Durant 5 ans, elle l'avait cherché, en vain. Donc cela signifiait qu'elle avait volontairement disparu. Elle serait sans doute pas super ravie de la revoir donc... Morgance avait un peu peur de la réaction de son ex. Elle avait aussi prit garde de maintenir leur identité secrète pour que Virgine ne se doute de rien.

En arrivant à l'aéroport de Los Angeles, Morgance était tendue comme un string. Elle scrutait la foule dans l'espoir de repérer la jeune femme avant qu'elle ne le fasse. Enfin, elle s'arrêta sur les inimitables cheveux roux de Virgine. Elle sembla vouloir fuir mais la détermination finit par prendre la place dans les yeux bleu saphir. ¨Morgance fut une fois de plus frappée par l'impression de fragilité qui émanait de l'ex-agent. Sa silhouette frêle n'aidait pas.


- Bonjour! Virgine Miller, je viens vous chercher. Vous avez fait bon voyage?

Morgance se força à sourire.

- Très bon. Salut, nous sommes les sœurs Spelman. Caitleen, Clemy et moi Morgance. Ça me fait plaisir de te revoir...

Elle avait dit la dernière phrase d'un ton hésitant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mission sixties   Mer 2 Jan - 15:06

Ordre de postage entre les agents et les PNJ éventuels:

En fonction du premier post de chaque agent. L'ordre devra alors être suivi scrupuleusement.

Lieux du rp:[/b] (les lieux soulignés doivent être inclus dans le RP, les autres au choix)

- l'arrivée dans la communauté
- - La communauté

Durée réelle du rp:

- Une semaine

Détails:

- Longueur minimum du message: 80 lignes obligatoires ♥ (pas taper)
- Temps laissé pour répondre: /
- Faire intervenir au moins 2 personnages de la communauté et tenter de se lier d'amitié avec eux.


Ordre de postage:

- Clémentine
- PNJ
- Cathy
- PNJ
- Morgance
- PNJ (Virgine)

Emplois du temps:
 


Emplois du temps de Caitleen Spelman
LundiMardiMercrediJeudiVendrediSamediDimanche
05h30 lever lever lever lever lever lever
05h30
06h30
Petit-déjeunerPetit-déjeunerPetit-déjeunerPetit-déjeunerPetit-déjeunerPetit-déjeuner
06h30
10h00
Travaux des champsTravaux des champsTravaux des champsTravaux des champsTravaux des champsMarché BioPetit-déjeuner
10h00
10h15
Marché BioCuisine
10h15
12h00
CuisineEcoleNettoyage des plagesMenuiserieDistribution de tractsCuisineCuisine
12h00
13h00
Repas en communRepas en communRepas en communRepas en communRepas en communRepas en communRepas en commun
13h00
16h00
GarderieCoutureRefuge pour animauxEcoleIntendanceRéparationDistribution
16h00
16h15
16h15
18h00
Travaux des champsTravaux des champsTravaux des champsTravaux des champsTravaux des champsTravaux des champsTravaux des champs
18h00
19h30
IntendanceCuisineMénageCuisineMenuiserieCuisineFête du Soleil
19h30
20h30
Repas en communRepas en communRepas en communRepas en communRepas en communRepas en communFête du Soleil
22h30Extinction des feuxExtinction des feuxExtinction des feuxExtinction des feuxExtinction des feuxExtinction des feuxExtinction des feux


Emplois du temps de Morgance Spelman
LundiMardiMercrediJeudiVendrediSamediDimanche
05h30 lever lever lever lever lever lever
05h30
06h30
Petit-déjeunerPetit-déjeunerPetit-déjeunerPetit-déjeunerPetit-déjeunerPetit-déjeuner
06h30
10h00
Travaux des champsTravaux des champsTravaux des champsTravaux des champsTravaux des champsMarché BioPetit-déjeuner
10h00
10h15
Marché BioCuisine
10h15
12h00
CuisineConférenceCentre de la puretéMéditationMénageCuisineCuisine
12h00
13h00
Repas en communRepas en communRepas en communRepas en communRepas en communRepas en communRepas en commun
13h00
16h00
Parole de paixNettoyage des plagesRefuge pour animauxRelationDistribution de tractsCoutureMenuiserie
16h00
16h15
16h15
18h00
Travaux des champsTravaux des champsTravaux des champsTravaux des champsTravaux des champsTravaux des champsTravaux des champs
18h00
19h30
IntendanceCuisineIntendanceCuisineIntendanceCuisineFête du Soleil
19h30
20h30
Repas en communRepas en communRepas en communRepas en communRepas en communRepas en communFête du Soleil
22h30Extinction des feuxExtinction des feuxExtinction des feuxExtinction des feuxExtinction des feuxExtinction des feuxExtinction des feux

Informations sur le Groupe de la Paix Solaire (GPS):
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mission sixties   Jeu 3 Jan - 9:15

- Bonjour! Virgine Miller, je viens vous chercher. Vous avez fait bon voyage?

Morgance lui fit un sourire, Clémentine savait qu'il faudrait faire de diplomatie d'amabilité pour amadouer les gens, même si dans le cas présent la jeune fille avait deviné le réel but de Morgance. Si elle était vraiment amoureuse elle tenterait l'impossible pour reconquérir Virgine et la ramener en Angleterre après la mission. Clémentine avait en effet bien compris que pour Morgance la mission représentait une double opportunité, professionnelle car une mission risque élevé était souvent synonyme de promotion, personnel car Morgance pourrait peut-être avoir une seconde chance en amour.

- Très bon. Salut, nous sommes les sœurs Spelman. Caitleen, Clemy et moi Morgance. Ça me fait plaisir de te revoir...

La jeune femme sembla hésitante à Clémentine, cela devait êtrenormal, après tout Morgance n'avait pas vu Virgine depuis prés de dix ans, selon la jeune fille Morgance avait beau gout, cette Virgine était d'une beauté redoutable. Clémentine regrettait grandement de ne pas avoir pu faire de recherche sur cette mystérieuse Miller. Connaitre la personnalité des gens avant même des avoirs vue physiquement pouvait paraître troublant pour la plupart des gens normaux. Pourtant Clémentine trouvait cela aussi avantageux qu'intéressant, en effet cela permettait soit de deviner les actes de la personne au préalable, et si l'on devinait cela prouvait que les calculs ne pouvaient jamais vraiment cerner la chose complexe qu'est l'être humain. La jeune rousse étaitpar exemple difficile à cerner, très secrète elle ne montrait toutes ses facettes qu'ont ses meilleurs amis et ceci eux-mêmes pouvaient parfois se montrer surpris par les réactions de la jeune fille et ce malgré un manque de compression des émotions et donc de psychologie de sa part. Clémentine jaugea
Virgine, elle lui paraissait frêle, peut-être que cela émanait sans doute de sa silhouette fine songea Clémentine.

-Je suis Clémy, ravie de vous rencontrer

Elle serra rapidement la main de Virgine, peut-être que les usages auraient voulu qu'elle lui fasse la bise, Clémentine n'en savait au fond pas grand-chose elle avait à peine intégré le fait qu'il fallait faire la bise a ses amis pour les saluer. Mais elle se promit de se documenter ou de demander à Sally où Janina quand elle les rêverait. Cathy ou plutôt Caitlen fit de même, les quatre rousses sortirent rapidement de l'aéroport bondé dont le bruit et la foule déplaisaient à Clémentine. Les gens les dévisageaient parfois, Clémentine s'en fichait. Une fois devant la voiture Clémentine et Cathy montérent a l'arrière et Virgine et Morgance devant. Le trajet dura une heure durant laquelle Clémentine considéra le paysage appartenant à ce pays qui était nouveau pour elle. Elle echanga quelque banalité avec ses partenaires et avec Virgine, notamment sur la communauté mais aussi sur sa vie d'avant. Clémentine avait une couverture en béton qu'elle connaissait par coeur et cela ne lui demanda que d'improviser très peu. L'improvisation en elle-même ne gênait pas Clémentine, cela représentait en quelque sorte un danger et cela faisait monter l'adrénaline en elle.

L'enfant ressentait un léger trac à l'idée de commencer réellement sa toute première opération, surtout en sachant qu'il s'agissait d'une grosse mission. Toutefois la jeune rousse s'appliqua à ne pas le montrer en s'aidant de ses capacités d'actrice. Enfin, la voiture arriva, Clémentine sorti et put détendre ses muscles ankylosés par la station assise prolongée. Elles pénètrent donc dans la communauté. Clémentine ne s'attarda sur le décor, quelque maison des champs, que des choses insignifiantes à ses yeux. Une femme aux fringues hippies et à l'immense sourire leur expliqua les règles de base de la communauté, elle leur fit faire une brève visite des étables des champs et des installations puis leur indiqua leur nouveau logement.

Une fois a l'intérieur Clémentine considéra son nouveau logement, il était assez spartiate, deux chambres avec un lit doubledans un et un lit jumeau dans l'autre. Des bureaux puis rien d'autre. La jeune fille s'installa donc avec Cathy, elle appréciait grandement son ainé qu'elle considérait comme sa grande soeur avant même la mission ainsi cette cohabitation ne serait pas vraiment une contrainte. Certes Clémentine était bordélique et Cathy ordonner mais tant pis. On leur remit un emploi du temps qui stupéfia Clémentine, tout d'abord elle devait se lever à 5h30 et se coucher à 22h30. Cela lui rappelait affreusement le programme d'entrainement initial de CHERUB, en plus les activités proposées étaient aussi épuisantes que misogynes. La féministe qu'était Clémentine se senti boullire quand elle sut qu'elle devrait faire du ménage de la couture de la poterie ou même pire de la garde d'enfant. Clémentine n'avait jamais pratiqué aucune des activités qu'on lui proposait et plaignit d'avance les bambins qu'elle allait devoir garder.

Vers 13 h on vint les chercher pour un repas en commun, ils mangèrent de la viande ainsi que des petits pois en désert. Clémentine avait toujours pensé qu'elle irait aux États unis et que son premier repas serait typiquement Américain. Toutefois elle savait que cette mission n'était pas l'occasion pour, il fallait toutefois rester positive, elle ne prendrait pas de poids avec ce régime-là et ne risquait donc pas un stage de remise en forme a son retour au campus. Malheureusement l'enfant fut constamment questionné par des adultes Clémentine ne put aller à la rencontre d'autre jeune. Toutefois elle se promit d'engager la conversation avec un jeune dé le début des travaux des champs puis elle suivit les jeunes qui allaient aux travaux des champs, on l'affecta à un groupe de jeune fille elles devaient arracher les mauvaises herbes.

C'était une tache éreintante car il fallait rester constamment courber,Clémy fut en sueur un peu après les autres jeunes grace à l'entrainement de CHERUB. Au bout de quelques minutes l'espionne se décida à commencer la conversation avec une jeune fille brune qui était à côté d'elle et qui lui semblait fort extravertie. Elle ne connaissait aucune de ses cibles ce qui n'allait pas faciliter son entrée en jeu. Il faudrait qu'elle passe par une procédure de d'approche classique. C'est ainsi qu'avec le sourire elle déclara

-Salut je m'appelle Clémy, je suis nouvelle, comment tu t'appelles ?

Et voilà, elle était entrée en contact, normalement Clémentine étaitsociale uniquement quand elle était de bonne humeur et qu'il y avait un certain intérêt. Son nouvel emploi du temps fait par une bande de sexiste léve tot l'avait fortement mise en rogne pourtant l'intérêt était grand. Son nom de couverture n'y était aussi pas pour rien, il sonnait tel un sobriquet, un surnom cela semblait ridicule à Clémentine, elle avait choisi son prénom pour sa classe et son originalité et voilà qu'on en faisait en sobriquet. Enfin le prénom "clémentine " était typiquement français et d'ailleurs même en France il était peu porté ainsi le fait qu'il soit portée par une anglaise ou une américaine était peu probable.

La chaleur monta encore un peu, Clémentine regretta amèrement de ne pas s'être enduite de crème au niveau du visage et de ne pas avoir pris des vêtements plus légers, d'une part elle avait chaud et supportait mal la chaleur. De l'autre elle savait que le lendemain elle se réveillerait avec des coups de soleil sur le visage ce qui l'assortirait à ses cheveux de manière grotesque. Elle s'attarda sur le physique de la jeune fille, elle avait à peu près son âge était grande mince avec de longs et magnifiques cheveux bruns,ses grands yeux verts lui conféraient un charme fou, bref Clémentine venait d'accoster une authentique bombasse. Un vent léger soufflait sur le champ, toutefois ce n'était pas le vent frais et revigorant que Clémentine aurait souhaité.

Il s'agissait d'un vent chaud ce que notre jeune protagoniste ne pouvait que détester. Le soleil était haut dans le ciel rappelant ainsi à Clémentine le culte dans lequel elle allait vivre, elle le trouvait déjà aussi grotesque que ridicule pourtant il faudrait qu'elle simule la croyance sans se faire endoctriner. Elle n'avait jamais côtoyé la religion et ne croyait pas en dieu, de plus la jeune fille était très difficile à convaincre, en général elle seule convainquait son interlocuteur provoquant ainsi une surprise chez lui. À l'école, on lui avait parfois parler de Dieu, pourtant la jeune fille avait toujours été persuader qu'il n'existait pas. En effet, aucune preuve réelle qui ne tenait pas de l'ordre du non crédible avait été affirmé, de plus les histoires de miracles et de saint étaient trop vieilles pour etre réellement prouvé. Et il y avait plusieurs dieux alors en lequel fallait-il croire, et puis si dieu existait il n'aurait pas permi toute les Infamies existantes.

Clémentine considérait la religion comme une chose importante car elle guidait des milliards de personnes, elle la considérait comme une source de mystère au niveau de son histoire. Toutefois l'idée d'un culte du soleil basé sur une vie de hippie reposant sur l'amour la paix et le travail lui semblait ridicule. En ce monde la paix n'existait pas et n'existerait jamais, elle n'était qu'apparence, l'aide, Clémentine préférait se privilégier sauf si l'aide ne lui procurait pas un bénéfice, l'amour, la jeune fille appréciait cette sensation mais elle ne la comprendrait jamais vraiment.

La notion d'amour universel lui semblait ridicule. On ne peut pas aimer tout le monde, Clémentine avait trop d'ennemie pour pouvoir penser cela. Quelque seconde venait de s'écouler depuis qu'elle avait adressé la parole à la belle brune, le vent chaud que Clémentine ne pouvait saquer continuait de souffler. Le soleil brulait peut à peut la peau blanche de la jeune fille. Clémentine sortit un élastique de sa poche puis attacha en queue de cheval ses longs chevoux roux car ils volaient autour d’elle et cela la genait grandement.


La jeune fille
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mission sixties   Ven 11 Jan - 18:24

Salut je m'appelle Clémy, je suis nouvelle, comment tu t'appelles?

Les stridentes paroles résonnèrent comme un glas...
Alors que Calypso se tuait à la tâche, elle avait bien remarqué l'arrivée d'une autre jeune fille rousse dans le champs où elle s'acharnait à arracher les mauvaises herbes qui proliféraient parmi les épis de mais... Une tâche harassante, qui nécessitait un sacré coup de main...
Elle avait été heureuse de cette subite main d'oeuvre supplémentaire, jusqu'à ces paroles...

Le soleil était déjà haut dans le ciel... Calypso remarqua sans peine que cette jeune demoiselle devait être nouvelle... Pas plus de quelques heures, sinon elle aurait su... Oui elle aurait su qu'il ne fallait pas prononcer de paroles à certaines heures de la journée...

Il fallait toutefois lui répondre afin de le lui faire bien comprendre dans sa petite tête annihilée.
Calypso jeta donc un regard mauvais en direction de celle qui l'avait apostrophé, un regard qui voulait tout dire: encore un mot et je te jure que je te file un coup de ping, on ne rigole pas avec les règles ici...

Elle chuchota du plus bas qu'elle pouvait, juste assez pour que seul la jeune rousse puisse l'entendre.

Mais t'es complètement malade? Il est formellement interdit de parler durant les heures de travail lorsque le soleil brille dans le ciel... Alors ferme la.

Sur ce, elle lui jeta violemment un râteau dont le manche atterrit en plein dans sa figure. Il fallait l'inciter au travail. Travailler plus aux champs pour avoir plus à manger, telle était la devise...
Elle lui fit signe de se mettre au travail.
Calypso avait horreur des tire au flans qui vivaient sur le labeur des autres membres de leur communauté.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mission sixties   Dim 27 Jan - 11:09

Clémentine s'étendit sur son lit, il était 22h40, elle était épuisée par le rythme de vie de la mission, pourtant elle était très contente de son déroulement, Cathy et elle avait déjà été informé de plan écoterroriste, d'ici quelques semaines elles auraient assez de preuve pour faire arrêter les terroristes. Soudain quelqu'un frappa à la porte de la chambre, la jeune fille se leva pour aller ouvrir et vit Calypso, elle lutta contre les sentiments qui l'assaillaient à sa vue. Calypso l'avait fait rentrer dans le côté criminel de l'organisation et Clémentine espérait convaincre ses supérieurs de la recruter.
-Eh ben t'est pas au lit ?
-Non fit Calypso je peux entrer ?
-Ouais bien sur fit Clémentine

Elle recula, sa paranoïa la poussait à se méfier constamment de tous les gens vivant sur la secte mais ce que fit Calypso la surprendrait toujours
-Tu sais, le directeur dit que tu as fait du bon travail il trouve que tu sers nos penchants écologiques mais... Il ne t'aime pas c'est dommage hein
Clémentine frémit, sa camarade faisait partie des personnes les plus endoctrinés de la secte et elle n'aimait pas la tristesse et la folie présente dans son regard, Clémentine rentra aussitôt dans le personnage de Clémy
-Oh! Mais je dois faire quoi pour qu'il m'apprécie ?

Elle avait prononcé cette phrase avec stupeur et tristesse un comportement qui convenait parfaitement à la petite fille endoctrinée qu'elle était censé être

-Je ne sais pas... répondit Calypso

Calypso sortit alors un revolver, Clémentine commença à se jeter au sol, réflexe oblige la balle qui aurait dû l'atteindre en pleine tete acheva sa route dans le bras de la jeune fille , la douleur était insoutenable mais Clémentine savait qu'elle devait survivre, son bras était déjà ensanglantée mais elle décida de tenter l'option actrice avant d'essayer de se sauver physiquement, les larmes roulant sur son visage, un éclair désespéré dans la voix
-Comment a tu pus trahir le serment de non-violence ! Comment a tu pus me trahir MOI ! Je t'aimais Calypso je t'aimais!!

Cela aurait pu être digne d'une tragédie, Clémentine déjà bonne actrice ressentait une réelle émotion à cause de la douleur mais aussi car elle ressentait réellement de l'affection pour Calypso. Cette jeune fille était aussi instable qu'endoctrinée mais le sentiment qui l'importa fut un mélange de son endoctrinement et de ses sentiments envers Clémy.

-Je suis désolée! Désolée Clémy mais aussi désolée Maître!

Elle porta le pistolet à sa tete puis tira, la mort fut inévitable et Clémentine fut horrifiée elle avait cru que Calypso renoncerait mais pas de cette manière-là. Cathy pénétra dans la pièce paniquée, elle emmena Clémentine aux urgences. Celle-ci pus être soigné mais la mission due être arrêté, malgré cela elle n'était pas vraiment un échec car beaucoup d'informations avaient été récolté
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission sixties   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission sixties
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHERUB Campus rpg :: L'Extérieur :: Les Missions-
Sauter vers: