CHERUB: L'évolution
 

Partagez | 
 

 Que la fête commence

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Que la fête commence    Dim 6 Oct - 8:33

25 Avril 20h

Huit jours auparavant soit le 17 Avril Clémentine Jakson était rentrée de sa dernière mission, elle avait encore dû se soumettre à un ultime examen médical au terme du quelle la médecin lui avait juste prescrit une cure de vitamine. Puis la rousse était rentrée sur le campus où elle avait commencé par dormir une dizaine d’heures. Puis il y avait eu le rendez-vous chez Zara. Celle-ci l’avait longuement félicité pour son travail durant la mission avant de lui remettre un sésame tant espéré : le t-shirt bleu marine. La jeune était ravie, tant d’efforts se concrétisaient enfin ! Et de plus elle faisait partie des premiers agents de sa génération à l’obtenir ce dont elle tirait une fierté absolue. Certes son petit ami Alex Svensen l’avait obtenu quelques heures avant lui, ne pas être LA première l’agaçait un peu il fallait l’admettre mais bonne au moins elle n’était pas revenue dans le même état que le blond.

Sur le plan physique elle se remettait tranquillement de la malnutrition qu’elle avait subie. Du coté mental l’adolescente qui avait suffisamment de force pour supporter le traitement digne du bétail au quelle elle avait été soumise allait bien, la fierté avait juste gonflé à bloc son ego. Évidemment elle avait passé la semaine à profiter de la vie à frimer, à jouer à l’ordinateur, à pratiquer des sports extrêmes et toutes les autres choses qui pouvaient lui plaire. Un événement était tout de même venu assombrir ce tableau, le gymnase avait été victime d’un attentat ce qui paraissait tout bonnement incroyable. Aux yeux de la rousse celui qui avait fait ça ne pouvait être qu’une personne qui connaissait bien le campus ?
Mais qui aurait intérêt à le trahir se demandait-elle…

En dépit de cet événement terrible et qui aurait sans doute pas mal de répercussions sur l’avenir la gamine avait décidé d’organiser une fête. Enfin l’idée ne venait pas d’elle mais de son amie Phoebe qui lui avait demandé de l’aider à établir une liste des invités. Tout d’abord il y avait les deux filles et bien sûr Quentin, puis la jeune fille avait proposé à Axel de venir, en faisant du BMX sur le campus elle avait rencontré Riley un bleu ciel qu’elle trouvait sympathique, très actif tout comme elle est puis son côté casse-cou lui plaisait. Histoire de l’aider à s’intégrer l’adolescente lui avait proposé de venir à une petite fête en amis. Ravi le garçon avait accepté, puis la rousse avait parlé de la fête à Ito, tout d’abord réticente la nippone avait finalement accepté de venir. Et enfin la bleue marine en avait discuté avec Alex.

Étrangement celui-ci avait été difficile à convaincre, depuis son retour de mission il était distant, Clémentine le savait il avait torturé de manière méthodique et devait être perturbé, la rousse dans toute son incompréhension des émotions ignorait totalement comment résoudre ce problème. D’ailleurs était-ce le seul problème ? Le blond parlait très peu de sa mission, mais la marine avait décidé de passer une soirée en tête à tête avec lui histoire qu’ils puissent avoir une discussion sérieuse à ce sujet. Bien qu’égocentrique il était impossible pour la jeune fille de rester de marbre face au comportement de celui qu’elle aimait. Après une longue discussion avec sa responsable de formation Phoebe avait réussi à obtenir une autorisation de sortie du campus.

Ainsi donc les sept amis s’étaient retrouvé tous ensemble à 20haux Golden bar. Le lieu était chic mais sans prétention, Clémentine était parvenue à se procurer de l’alcool, pas mal de bières pour commencer, le reste viendrait après. Les adolescents étaient tous assis autour d’une table sur laquelle l’alcool était posé. Calmement la gamine attendit que Phoebe qui était tout de même la meneuse de la fête porte un toast, et puis si grecque ne le faisait pas de suite un autre s’en chargerait évidemment…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Que la fête commence    Dim 6 Oct - 13:20

Alex avait été ramené dans cette soirée contre son gré. Depuis qu'il était rentré de mission, il avait de plus en plus de mal à apprécier la compagnie de ceux avec qui il passait tout son temps avant. Le jeune homme était continuellement excédé, au bout du rouleau. En effet, il dormait plus que d'habitude, et récupérait difficilement. Il voulait être seul, en ce moment. La principale raison, c'est qu'il savait qu'il avait ruiné la vie de David, le fils du trafiquant qu'il avait coffré, et ayant réellement apprécié ce gars, Alex se sentait mal par rapport à ça.

Et là, Clem venait le voir, disant qu'elle voulait qu'il vienne à une fête. Déjà, Alex commençait à en avoir assez du caractère de sa petite amie, complètement à côté de la plaque sur le plan émotionnel, elle était tellement égocentrique qu'elle semblait lancer des éclairs des yeux lorsque Alex était venu à elle le T-shirt bleu marine sur lui, alors qu'elle ne l'avait pas encore. Elle ne pouvait pas non plus comprendre qu'après une séance de torture où il avait eu la jambe complètement détruite par les balles, il avait peut-être autre chose à faire que d'aller à une soirée. Surtout qu'il ne pouvait pas danser.

Mais il était venu, parce qu'elle n'allait de toutes façons pas le lâcher. C'est donc à contrecoeur qu'il était là ce soir, entouré de ces gens qu'il appréciait mais qu'il ne voulait finalement pas vraiment voir. Clémentine avait l'air contente. Tant mieux pour elle. Alex aurait voulu lui dire qu'il l'avait trompé, mais la simple vérité était que Thalia ne représentait tellement rien pour le jeune homme qu'il n'avait pas envie qu'elle soit la cause d'un mauvais moment.

Il était donc entré là où la soirée se passerait, boitant, et s'installa quelque part dans un coin. Il avait mal à la jambe, et ne voulait donc pas se lever. Il était aussi dégoûté de savoir qu'il ne pourrait jouer au football de nouveau que dans un bon mois. Il espérait que les autres occuperaient Clémentine en discutant avec elle, ou bien que tous seraient trop ivres pour l'embêter, car il ne voulait pas vraiment être en compagnie de gens ce soir-là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Que la fête commence    Mer 9 Oct - 12:36

Aujourd'hui, Clémentine m'avait proposé d'aller à la fête d'obtention du t-shirt bleu-marine. En effet, elle, Phoebe, Quentin et Alex avait obtenu environ une semaine auparavant le t-shirt de leur rêve. La première fois que j'étais allé à une fête, c'était celle de fin de PEI en compagnie d'Esteban Evans, Lucile Leite, Alex, Izaac Reagan et Pierre Norris s'était aussi invité dans la soirée. Je n'avais gardé contact qu'avec le fêtard espagnol et l'un des espions qui arborait maintenant une couleur foncé. Si au final, ça avait un peu dégénéré, j'en gardais de très bon souvenirs tout de même. J'avais tout de même vérifié si ça ne dérangeait pas Gabriel avant d'accepter. Contrairement à beaucoup de couples entre ados, je me sentais bien avec lui... Et peut-être parce qu'il avait été instructeur junior pendant mon PEI et qu'on savait communiquer autrement que par mots d'amour, on respectait nos point de vus respectif.

Je me demandais ce que j'allais prendre pour la fête... A coup sûr, mon téléphone, pour prendre des photos, c'était toujours pratique. Ensuite, il était hors-de question de me chausser autrement qu'avec mes Nikes aux lacets jaune fluo. Cela pouvait paraître un peu psycho-rigide sur les bords, mais c'était des chaussure qui me convenaient vraiment bien. Je fouillais un peu dans mes affaires avant de dénicher ma montre et me demandais alors quels vêtements choisir. J'optai finalement pour des vêtements sombre, un jean noir et après hésitations, une chemise rouge avec une veste noire.

Il y avait eu une explosion au gymnase, récemment, un attentat. Si je me sentais vraiment concerné par l'affaire, cela m'avait fait prendre conscience du fait que l'on n'est pas toujours adolescents et qu'on a pas toujours le temps de s'amuser et de se décontracté. Avec Gregory Longjoy, un rouge et Itô Koiko, on avait mené l'enquête un peu de notre côté. J'avais d'ailleurs appris que la bleu-ciel allait également participer à la fête. J'eus un petit sourire en l'imaginant contempler de la bière emmenée par Clémentine.

Dans les invités autres que la bleue-marine et qui était également en parti albinos et la niponne, Quentin LeGahec avait un accent particulièrement sympathique qui mettait tout de suite dans l'ambiance d'une fête. Le Canadien était généralement enthousiaste.  Ensuite, Phoebe Alevratos. J'avais déjà croisé la grecque à la fête de Noël, quelques mois plutôt, ainsi que quelques autres fois. Puis on avait Riley Dawnson. Je ne le connaissais pas tellement, à part qu'il était très actif et faisait du BMX. Tout comme Itô, c'était un bleu-ciel qui allait passer son PEI prochainement.

Je commençais à aller jusqu'au Golden Bar, lieu que je ne connaissais pas vraiment. En saluant tous les autres jeunes espions, je remarquais l'air distant et énervé d'Alex. Il avait obtenu son bleu-marine lors d'une autre mission que les trois autres, mais apparemment, avait été torturé, d'après ce qu'on disait. Enfin, les informations n'avait pas encore tout à fait été répandues. Sans trop savoir si j'allais goûter à l'alcool, je pris une canette, et la souleva légèrement, sans l'ouvrir encore.

-Félicitations aux bleu-marines! Que la fête commence!

Ceci dit, je secouait un peu la canette avant de l'ouvrir d'un seule coup. La mousse passa un peu par dessus-bord, mais je m'étais débrouillé pour ne pas me mouiller. En tout cas, ça faisait fête...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Que la fête commence    Mer 9 Oct - 13:43

Organiser une petite sauterie pour fêter l'obtention des t-shirts bleus marine ? Pourquoi pas, après tout, ce serait l'occasion de décompresser un peu après toute la tension accumulée lors de la mission. Aussi, lorsque Phoebe et Clémentine étaient venues le trouver, Quentin n'avait pas hésité longtemps avant de donner son accord et de confirmer sa participation.

Après tout, le Québécois faisait partie de la nouvelle "promotion" qui pouvait arborer avec fierté cette preuve visible de sa compétence. Certes, le garçon devait davantage cet honneur à son inconscience et à son mépris du danger qu'à un acte murement réfléchi. Il avait agi d'instinct, fonçant dans le tas comme il savait si bien le faire et aurait certainement passé un sale quart d'heure si le reste de l'équipe n'était pas venu rapidement à son secours.

Quelle idée aussi de se jeter dans la gueule du loup, sans vraiment garantir ses arrières… La balise de secours qu'il portait, implantée entre son pouce et son index, n'était pas une excuse suffisante pour agir en solitaire. Si ses camarades avaient un peu trop tardé à arriver, Quentin se serait fait découper proprement en rondelle et ses organes auraient été vendus et disséminés à travers le monde.

Heureusement, la cavalerie n'était pas en retard mais le gamin gardait encore un sentiment de gêne en mémoire. Il fallait avouer qu'à cette occasion, il avait été vu dans le plus simple appareil par les deux filles et, bien qu'il ne soit pas particulièrement pudique, il était à une période de sa vie où il ne tenait pas particulièrement à s'exhiber entièrement nu, surtout devant la gente féminine…

Celles-ci avaient eu la délicatesse de ne pas faire de commentaires sur ce sujet et même, chose assez rare chez les filles pour mériter d'être souligné, de ne pas avoir diffusé cette information sur le Campus à leur retour. Malgré cela, le jeune adolescent ne pouvait s'empêcher de ressentir un certain malaise lorsqu'il se trouvait en présence de ses condisciples.

Était présent également pour cette fête, le quatrième récent t-shirt marine du Campus. En effet, le binôme de Quentin au PEI s'était également vu remettre cette distinction au retour de sa mission footballistique mais le Québécois avait du mal à reconnaître celui dont il avait partagé la souffrance durant cent jours. Le jeune Anglais s'était renfermé sur lui-même, s'isolant volontairement de ses camarades. Lui, habituellement si prompt à fanfaronner et à se mettre en avant, était devenu taciturne comme si quelque chose le rongeait de l'intérieur. Était-ce la blessure recueillie lors de sa mission qui le mettait dans cet état ou y avait-il autre chose ?

Les autres participants étaient des jeunes agents, amis de plus ou moins longue date des "héros" de la soirée. Tous conservaient gaiement en louchant plus ou moins ouvertement sur les canettes de bières apportées par Clémentine. Seul, Alex jurait au milieu de cette ambiance bon-enfant en s'étant mis à l'écart.

Mettant les pieds dans le plat avec sa délicatesse coutumière, Quentin se glissa sur la banquette à côté d'Alex, ignorant délibérément le regard noir qui l'invitait plutôt à aller s'installer plus loin.

"Allo, Alex.", commença le Québécois. "T'as ben donc la falle basse astheure. Ta blonde t'a-tu flushé ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Que la fête commence    Mer 9 Oct - 19:56


L'avenir appartient aux petits malins

Qu’est. Ce. Qu’elle. Foutait. Là ?
La question principale de la nippone. Elle avait accepté de venir, comme bien souvent, elle acceptait les propositions de Clémentine. Qui n’étaient en général pas tout à fait des propositions… Mais il fallait avouer que lorsque la jeune fille lui avait dit qu’elle était invitée à la fête de son T-shirt bleu marine… Elle avait de suite accepté, en sautillant de joie. Elle avait toujours aimé les fêtes. Elle s’était joliment habillée pour l’occasion. Abandonnant l’uniforme CHERUB et délaissant sa petite robe d’enfant modèle pour utiliser les vêtements qu’elle avait achetés avec Clémentine à Londres. A savoir un slim taille haute d’un bleu très très clair, des fleurs roses cousues sur le côté. Et un petit chemisier blanc, agrémenté de dentelle. Ses cheveux étaient coupés courts, en préparation d’un PEI. Elle préférait ses cheveux longs, mais son grand frère le lui avait dit. Elle ne le regretterait pas durant ces cents fameux jours. Elle avait un petit sac, dans lequel se sentaient seuls son portable, et son porte monnaie.
Les autres agents l’intimidaient un peu. Il y avait un autre bleu ciel. Elle le retrouverait certainement au Programme. Clémentine, bien sûre, accompagnée de trois autres bleus marines. Une fille, et deux garçons. L’un était taciturne, si taciturne qu’elle n’osait pas l’approcher. L’autre parlait bizarrement, et la japonaise ne comprenait pas un mot sur deux. Elle connaissait au moins une autre personne dans tout ce monde. L’albinos gris, avec qui elle avait joué les Sherlock Holmes, afin d’en apprendre plus sur l’explosion du gymnase.
Elle fixait les lieux, et surtout, les boissons apportées par Clémentine, d’un air inquiet, et pas tout à fait emballer. De l’alcool. Qu’elle se promit de ne pas toucher. Elle fouilla parmi les canettes, jusqu’à trouver du jus d’orange. Sauvée.
Elle ne se sentait pas vraiment à sa place, mais elle s’était juré qu’elle ferait en sorte de passer une bonne soirée, et de bien s’entendre avec tous.
Alors, elle lâcha le bras de Clémentine, et se dirigea timidement vers Axel. Oui. Il ne fallait pas abuser. Elle ne voulait pas aborder directement ceux qu’elle ne connaissait pas, et encore moins ceux qui déjà lui faisaient plutôt peur. Elle lui sourit légèrement, avant de parler tout bas.

 « Salut…. Tu… Tu vas b-bien ? »

Envolée l’assurance qu’elle avait pu avoir alors qu’elle menait l’enquête, la nippone montrait à nouveau son côté particulièrement nerveux quand il s’agissait d’aller vers les autres. Mais comme il ne l’avait probablement pas entendu, elle répéta plus fort, histoire de couvrir le brouhaha ambiant.

« Salut, comment ça va ? »

Elle avait par la même occasion réussi à reprendre un peu de confiance en soi. Ce qui n’était pas plus mal.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Que la fête commence    Dim 20 Oct - 17:07

Pheobe avait mis en place l'organisation d'une sortie entre amie pour fêter leur mission. Clémentine s'était arrangée pour inviter quelqu'un de leurs amis commun ou non, car Pheobe ne les connaissait pas tous. Mais elle ferait connaissance, c'est bien à ça que servent les fêtes!
Ils s'étaient donc donnés rendez-vous au Golden bar. La jeunes fille s'était normalement et sans effort habillée, coiffée et tout ce qui s'en suit, elle ne comptait pas rencontrer quelqu'un digne d'attention particulière, et de toute façon, son cœur était toujours pris.. Tout le groupe s'était débrouillé pour avoir dans un premier temps, l'autorisation de sortir du campus, et ils se trouvaient maintenant dans le bar, bien qu'aucun d'entre eux n'avait plus que 14 ans.
Les plus jeunes étaient un peu gênés, car Clémentine avait ramené de l'alcool, ce qui enchantait Pheobe.  Au fond elle se disait que si les autres ne buvaient pas, elle en avait plus pour elle. Mais on connaissait pas le déroulement futur de la soirée, peut-être que certains se laisseront convaincre, qui sait...

Axel, une simple connaissance de Phoebe, prit les choses en main et félicita les nouveau bleu marine, avant de lancer la fête. Phoebe rajouta aussi quelque chose, pour remercier tout les monde d'être venu. Suite à ça, les agents se regroupèrent par affinités ou pour faire connaissance et chacun se mit à parler. Phoebe observa Ito, une jeune bleu ciel très mignonne qui avait l'air un peu timide mais qui tentait de le cacher, s'approcher d'Axel et engager la conversation. Ils sont mignon pensa-t-elle en souriant.
Elle remarqua aussi qu'Alex s'était isolé dans un coin. Il avait l'air lassé, énervé, fatigué. Elle voulu aller le réveiller un peu, mais elle Quentin prit le dessus. Vu la tête que  fit Alex, elle se dit que ce n'était peut-être pas une bonne idée. Il fallait le laisser seul un moment, il viendra seul lorsqu'il le voudra.

Phoebe s'approcha alors de Clémentine. Elle se remémora les moments passés avec la jeune fille depuis leur rencontre et lui en fit part avant qu'elles partent dans une nostalgie exagérées qui les faisait rire au moindre souvenir. Les deux adolescentes avaient déjà ouvert une bière chacune, profitaient volontiers de la situation. Plus tard serait encore plus intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Que la fête commence    Ven 25 Oct - 10:17

Une fête. C'était bien ce que m'avait annoncé Clémentine, n'est-ce-pas ? J'étais peut être un peu attardé, mais je pense avoir bien compris. Pourquoi m'invitait-elle moi précisément ? Je l'appréciais énormément, mais j'aurais plutôt tendance à penser qu'elle aurait préféré faire une fête avec ses amis proches. Et pourtant, elle m'avait invité. Ça avait beau me laisser légèrement surpris et perplexe, ça me faisait super plaisir. Depuis mon arrivée à CHERUB, je n'avais pas eu le temps de me faire des amis et d'intégrer une bande. J'étais resté un peu renfermé, bien que mon caractère d'hyper-actif de remarque tout de même, malgré moi. En même temps, cela ne faisait même pas un an... Même pas une année entière ne s'était écoulée depuis le massacre de toute ma famille. Logiquement, j'en restais légèrement traumatisé. Mais bon, ça c'était le genre de truc que je tentais de masquer le plus possible.  
Ce fut donc d'humeur enthousiaste que je commençais à me préparer, dans ma chambre. Alors... Qu'allais-je bien pouvoir mettre ? D'habitude, je restais fidèle à mon style de sportif, sans vraiment faire attention à mon apparence. Et pourtant, c'était ce qui me correspondait le mieux. Débardeur, short, Rangers. Mon style vestimentaire se résumait bien souvent à cela. Mais bon, il fallait bien que je trouve autre chose. M'installant devant mon miroir, je m'examinai quelques secondes. Comme d'habitude, mon teint bronzé, venant de mes origines australiennes. Mes yeux sombres, mes cheveux décoiffés... Je songeais à les coiffer, mais je pris conscience que cette coupe de cheveux m'allait bien mieux. Et oui, je suis beau quand je suis le plus naturel possible. Il ne faut pas se prendre la tête dans la vie.
Alors je me contentai d'enfiler une chemise blanche qui contrastait avec ma peau, accompagnée d'un pantalon noir. Super simple, mais plus efficace qu'autre chose.
Enfin, après une demi-heure passée à poireauter dans ma chambre sans vraiment savoir si je devais préparer autre chose, je me décidai à quitter la pièce pour me rendre à la fête.
Merde. Moi qui suis si ponctuel d'habitude... ça devait avoir commencé depuis une bonne dizaine de minutes déjà. Super, parfait pour faire bonne impression, décidément.
Je me mis donc à courir, pour tenter d'arriver tout de même le plus tôt possible au lieu de rendez-vous. M'arrêtant quelques secondes devant l'entrée, je pénétrais finalement dans la salle, les mains dans les poches, avant de me diriger vers Clémentine et de m'exclamer sur un ton tout à fait naturel :
_ Félicitations pour ton T-shirt bleu marine, Clémentine ! Désolé si j'suis un peu en retard !
Après cette exclamation d'une discrétion absolue, je regardai autour de moi, hésitant. Où allais-je m’asseoir ? Y-avait-il des gens que je connaissais ? Non. tant pis, des amis, j'allais bien m'en faire, ce n'est pas non plus comme si j'étais un associable. Justement, en fait, j'étais beaucoup trop dissipé, et beaucoup trop sociable. (c'est possible ça ?)
Donc, je m'assis sur une chaise, fixant les canettes d'alcool sans y faire attention en fait.
Je regardais distraitement les gens, qui vaquaient à leurs occupations, ou qui allaient discuter entre eux. Décidément, je devais bien être le seul qui ne connaissait que Clémentine ici.
Je n'étais pas du tout mal à l'aise, juste occupé à observer ce que faisaient les autres, restant seul. Pour l'instant.

Hors RP : Désolé du retard >.<
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Que la fête commence    Mar 3 Déc - 8:54


[Je relances Very Happy]

Je regardais les autres. Quentin s'était approché d'Alex, qui ne manifestait pas une joie visible. D'un autre côté, le blond s'était fait torturé et s'était pris des balles dans la jambe, on pouvait donc comprendre qu'il aurait préféré se reposer, ou que de noires pensées l'assaillissent. Quoi qu'il ne faudrait pas non plus qu'il tombe dans une dépression... Il se détourna du petit groupe pour poser son regard sur Phoebe et Clémentine, qui riaient de leurs souvenirs. Itô se dirigea alors vers moi. Elle commença à dire quelque chose que je ne compris pas car elle avait parlé d'une petite voix et à cause du chahut environnant, je ne fus dans l'incapacité d'entendre parfaitement la parole de la petite nippone. Avec Gregory, un rouge, on avait quelque peu enquêté sur l'affaire de l'attentat à la bombe, où elle m'avait semblé un peu plus sûre d'elle. Mais dans le feu de l'action et dans une situation pareille, il était plus simple d'aborder quelqu'un que dans une fête. Surtout que dans notre situation, on se connaissais plus ou moins tous, donc quand on débarquait, il n'était pas vraiment simple de s'incruster dans un groupe. Je pus alors comprendre ce que la Japonaise voulait dire. Et je lui répondis, évidemment, avec un sourire.

-Salut! Moi ça va, et toi?

Puis, je supposais que finalement, puisqu'elle me posait la question, c'est qu'elle allait bien. Personnellement, elle m'avait plutôt fait bonne impression lors de notre enquête, plutôt sympa. En outre, avec Gregory, il me semblait qu'on avait bien avancé par rapport à d'autres qui s'étaient contentés de parler. Ces moments avaient été sympas, tout en étant utiles. De ce que je connaissais de la bleue-ciel, elle avait été prise sous l'aile d'un Matthew Drake, qui l'avait recrutée. Pour ma part, j'aurais bien aimé avoir un grand sur lequel j'aurais pu me reposer au départ. Mon premier contact avec un agent de plus treize ans avait été avec Gabriel, et notre première rencontre avait été particulière... Je l'enviais un peu, en fait. Elle devait avoir eu des conseils pour le PEI plus que d'autres. Après ma réplique, un autre bleu-ciel arriva.

Par déduction, j'arrivais à mettre un nom sur son visage, Riley Dawson. Il félicita Clémentine, accentuant mon pressentiment avant de s'asseoir. Il ne devait pas connaître encore grand monde, alors j'invitais Itô à venir avec moi pour faire connaissance avec le garçon. Je me rappelais que lors de ma première fête au Campus, c'était Alex qui s'était dévoué pour parler avec moi et une autre bleu-ciel, Lucile Leite. Mon regard glissa naturellement vers le garçon blond quelques secondes. Il n'avait vraiment pas l'air motivé pour être là ce soir là. Ce qui se comprenait d'une manière, et pas de l'autre. Enfin, je supposais que ce serait à moi de jouer les Monsieur Loyal de la soirée, si on partait du fait que je pouvais plus facilement réunir les groupes de bleus de différentes couleurs.

-Tu viens, on va le voir!

Après tout, si je pouvais faire de ces deux là des amis, ce n'était pas plus mal. Et autant nous présenter à Riley car personne n'avait l'air motivé pour le faire. Une fois arrivé prêt du garçon, je remarquais qu'il avait la peau mate et des cheveux bruns quelque peu décoiffés. Personnellement, je trouvais qu'il avait de la chance d'avoir une peau au tient hâlée, plus parce que j'en avais une... particulièrement pâle et peu résistante au soleil.

-Salut! Tu t'appelles Riley c'est bien ça? Moi c'est Axel Harker. Le blond, c'est Alex Svensen, et à côté c'est Quentin. Ne fais pas attention à son accent, c'est un Québécois. Sinon, celle à côté de Clémentine, c'est Phoebe.

Evidemment, je laissais à Itô le temps de se présenter elle-même, alors que les serveurs apportaient un gâteau sur leur table. Commandé l'après-midi, il avait été fait en fonction des goûts des trois héros du jours, et ils leur faudrait bien du courage pour pouvoir souffler toutes les bougies que j'avais emmenées...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que la fête commence    

Revenir en haut Aller en bas
 
Que la fête commence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHERUB Campus rpg :: L'Extérieur :: Londres :: Golden'bar-
Sauter vers: