CHERUB: L'évolution
 

Partagez | 
 

 Equipe 3: Adriano Rodriguez et Jake Smelton

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Equipe 3: Adriano Rodriguez et Jake Smelton   Jeu 16 Jan - 21:52

Vous devrez Rp une journée complète au camp d'entraînement. A vous de choisir laquelle, sachant qu'elle peut aller du jour 3 au jour 97. Vous devrez écrire au moins 3 postes par personnes (mais vous pouvez faire plus si votre journée n'est pas finie d'ici là.). Arrangez-vous entre binôme pour déterminer les détails. Les exigences sont les suivantes: chaque poste devra faire 700 mots minimum, vous avez droit à une semaine entre chaque poste MAXIMUM. Si vous n'avez rien posté en une semaine, je me verrais dans l'obligation de sévir... Twisted Evil

Pour le premier poste, les jours commenceront à être compter à partir du samedi 18 (vous avez donc 8 jours et pas 7 pour le premier poste.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Equipe 3: Adriano Rodriguez et Jake Smelton   Ven 17 Jan - 13:49

97 è jour du PEI
Camp d'entraînement du PEI
10 h 35
----------------------

Jake sortit de l'infirmerie avec peine. Adriano l'attendait , assis sur un fauteuil, avec le chocolat chaud habituel. Le garçon eut un faible sourire. La douleur qu'il éprouvait encore l'empêchait de le faire avec plus de conviction. Il ne pouvait abandonner, maintenant, alors qu'il lui restait seulement quelques jours, mais tout de même, qu'est ce qu'il en avait envie! Au cours du parcours du combattant du matin, il avait trébuché, et pile sur l'un des plots en ciment . Et bien entendu, il s'était écrasé sur le sol, pour la énième fois depuis le début du PEI, depuis le jour où il avait été insolent, se mettant à dos l'entraîneur dès le premier jour. Ce n'était pas à cause de l'entraîneur qu'il était tombé, mais à cause des chaussures que ce dernier lui avait imposées, à savoir, pas de chaussures. Et donc glissade. Et donc, Jake était tombé sur l’œil droit. Et voilà. Infirmerie. D"un côté c'était bien pour Adriano. D'un autre... Même à trois jours de la fin du PEI, c'était craignos. Comme il on pourrait l'imaginer, il avait un bandage sur l’œil, ce qui le privait d'une partie de sa vue perçante, pour quelques jours au mois. Bref. La misère. Il grimaça tout de suite après son sourire, puis fit un signe à son partenaire. Ce dernier bondit sur ses pieds, avala les dernières gouttes de sa boisson, puis se dirigea vers la sortie, Jake sur les talons.

Ils retournèrent bien vite sur le terrain. Jake savait déjà la réaction de l'instructeur. Il serait condamné à faire des pompes et des tours de terrain jusqu'à qu'il s’écroule, mais il devrait encore continuer. Et Adriano subirait le même sort. Pour quelle raison? Ah oui. Il entendait la voix de Mc Machin dans sa tête " Pendant que vous creviez bien proprement, Smelton et Rodriguez se prélassaient à l'infirmerie". Exactement le genre de chose dont l'homme roux était capable. Surtout qu'il haïssait cordialement Jake, et du coup le binôme du garçon en prenait cher aussi. Ils arrivèrent sur place, et comme l'enfant l'avait prédit, il durent faire 4 kilomètres de course intensive, puis dix séries de pompes et abdominaux. Pause? Surtout pas! "Pas pour les branleurs" Jake, éreinté, jura et insulta pour la énième fois son bourreau, le tout à voix basse, bien entendu. Puis, ils furent sommés de faire le parcours du combattant, en compagnie de leurs camarades . Heureusement, le PEI avait forgé entre Jake et les autres participants une sorte d'entraide mutuelle, ils avait qu'il pouvait compter sur eux pour ne pas se moquer.... A part peut être Piotr.

Le numéro 6 pour sa part avait l'impression qu'un char équipé de chenilles lui roulait dessus. Pas le petit modèle. Non, non, le modèle 10 tonnes. Le big monstrueux. Ce big meurtrier c'était en fait McGowan, qui, non content du parcours avait décidé de punir Jake une fois de plus. Une punition classique? Oui, tout à fait. Le gainage avec un instructeur assis  sur votre dos en vous hurlant des insultes à tout va:
-Allez Morveux! Tu fais le malin, là? Tu fais le malin, merdeux? T'es toujours le plus fort? Bah pourquoi tu dis rien? Réponds moi, sale môme! Réponds-moi, ou je double! Allleeeeeez!
Ou..oui..
-Oui qui, sale pisseux de mes deux?
-Oui... oui, monsieur!!
C'était la grande spécialité de l'homme, surtout pour son bouc émissaire préféré. Bouc émissaire qui ne ratait pas une occasion de démontrer son insolence et sa haine! Les punitions tombaient une par une, Jake ne se faisait jamais une raison! Pendant 96 jours il avait tenu fermé, droit et moqueur, mais a présent il courbait l'échine.  S'il voulait avoir une chance de ne pas échouer à quelques jours de la fin, il le lui fallait bien car jusqu'à maintenant il était intact, tandis que depuis l'après midi même, il avait un handicap, bien réel. Handicap qui pouvait s'avérer être une vraie plaie, s'il ne fermait pas sa grande bouche..... Il peinait a l'admettre, et cela lui brûlait la conscience, mais l'instructeur avait réussi: il l'avait maté, et ce au prix de pres d'une centaine de jours, mais qu'importe! Ce qui comptait pour Jake et l'affectait au plus haut point, è:avouer son infériorité, alors qu'il avait presque réussi le PEI  en restant insolent, sans échouer pour autant!

Il avait fini son gainage, il avait mal partout, abdominaux, bras, dos..... Et œil. Bien entendu! Il regarda rapidement le soleil. Il n'était pas loin de trois heures . Il jeta son regard sur McGowan, l'air quémandeur, le message était clair, rien qu'à entendre les bruits qui provenaient de son estomac. Mais l'instructeur se contenta d'un sourire carnassier avant de répliquer:

Nan mais tu rêves. JE vais aller manger, avec tes camarades, Adriano y compris. Toi, va nettoyer la douche. Il y a encore la terre d'hier soir. Allez, GO .

Il ne chercha même pas a répliquer et alla dans la dite douche, la mort dans l'âme. Récurer fut un véritable supplice, et lorsqu'il eut terminé, il rejoignit les autres. Il avait moins mal , si ce n'était dans les jambes. Mais il tenait bon. Pas question d'échouer, pas maintenant. Mais que leur réservait encore le t-shirt blanc? Rien que d'y penser, il en tremblait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Equipe 3: Adriano Rodriguez et Jake Smelton   Ven 24 Jan - 21:31

Malgré le fait que le Programe  d'entrainement initial approchait gentiment de sa fin Adriano n'arrivait toujours pas à avoir ne serais ce qu'un semblant de sommeil réparateur.

Ce matin alors que la recrue se faisait réveiller à coup de lance à incendie par Gabriel Turner il avait presque l’impression de n'avoir pas dormi du tout

Après un frugal petit déjeuner (une petite branche de céréale et une brique de jus d'orange qui était des plus acide) les instructeurs leurs ordonnèrent d'effectuer au pas de course le parcours combat et d'en faire 30 tours.

Mais au bout du 12 ème  tours Jake
e qui faisait son parcours pieds nus sur ordre de ce crétin d'abrutis de Gordon McGowan chuta lourdement sur un plot en béton et atterrit pile sur son œil  droit donc direction l'infirmerie du camp d'entrainement ou les deux protagonistes reçurent le petit beurre ainsi que le chocolat chaud rituel.

Une fois les soins de Jake terminés ils rejoignirent leurs camarades, en conséquence de leurs passage par la case infirmerie ils durent courir quatre kilomètre pour ensuite effectuer dix série  d'appuis faciaux et 10 série d'abdominaux sans avoir le droit à la moindre minutes de pause.

Puis  vint l'heure de refaire le parcours combat et a nouveau au pas de course, heureusement il n'eut pas de blessé.

Ce crétin de Gordon qui jugeait la performance de Jake médiocre lui dis qu'il devrait nettoyer les douches au lieu de manger et il lui dit de faire cela seul.

Mais Adriano  fit une chose à laquelle personne ne s'attendait il dit:

-Non nous sommes un binôme, une équipe je ne laisserait pas mon partenaire faire cette punition qui selon moi n'est pas méritée je l'accompagne

Gordon qui parut surpris par ce revirement de situation accepta en y ajoutant néanmoins son grain de sel en ajoutant le dortoir et les toilettes à la liste des lieux à nettoyer.  

Ils nettoyèrent donc ensemble le dortoir, la douche ainsi que  les toilettes tout en papotant ce qui rendit la punition plus agréable.

Ce fut alors l'heures du cours de survie en milieux hostile mais contrairement a ce qu'on pourrait croire personne ne bavardait car il faut bien le dire : leur professeur n'était autre que Tyler Lawrence l'instructeur adjoint de Gordon et il faut aussi dire qu'ils était aussi sadique l'un que l'autre.

Enfin bref lors de ce cours ils révisèrent tout ce qu'ils avaient vu durant ce Programe d'entrainement Initial monter un abris avec des branchages, savoir quel partie de tel ou tel animal est comestible ou non ou encore allumer un feu... Mais ce n'est que trois exemples parmi tant d'autre.

Ensuite ce fut le cours de langues étrangères pour ce cours le binômes était pour la plupart séparer au gré de leurs origines ethnique pour Adriano c'était un cours de français donné par un personnage tout aussi sinistre que leurs autres instructeurs un certain monsieur Levalois là aussi ils revire tout ce qu'ils avait vu durant ces nonante  sept jours.

Comme Adriano n'aimait pas ce cours il ne trouva rien d'autre à faire que de faire le zouave il se fit d'abord copieusement enguirlander puis se fit mettre dehors avant même la fin du premier quart d'heure il fut donc placé sous la responsabilité de Gabriel Turner ce type avait beau porter le prénom d'un archange ce n'en faisait pas moins un minable petit colabo il lui fit faire des appuis faciaux jusqu'à la fin du cours de français autant vous dire qu'il a du en faire au moins une bonne centaine si ce n'est plus.

Et comme le cours n'était pas encore fini Gabriel Turner décida de faire faire le grand parcours combat au beau milieux du parcours Adriano fut pris de vertige et fit une chute d'au mois sept mètres de haut et atterrit dans le filet de sécurité.

Par simple précaution Turner envoya Adriano à l'infirmerie mais sans jake car il n'avait pas fini ses cours... L'infirmière déclara que ce n'était que de la fatigue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Equipe 3: Adriano Rodriguez et Jake Smelton   Ven 31 Jan - 12:29

Le coeur de Jake se serra lorsqu'il entendit son coéquipier prononcer les mots magiques. En voilà au moins un qui ne le haïssait pas: et il se proposait de 'aider. Bien entendu la punition fut donc alourdie, mais peu importait au garçon, si ce n'était qu'une chose: il avait son camarade à ses côtés, et la tâche fut moins horrible. Elle fut même agréable, dans la mesure où ils bavardèrent un peu tous deux. Lorsqu'il eurent fini, la faim leur tenaillant les côtes, ils rejoignirent les autres pour un cours de survie. Quel ennui! Jake écoutait d'une oreille seulement, tout en rêvassant, mais se gardait bien de chahuter, sachant très bien qu'il n'y gagnerait rien -hormis la haine des autres, et une punition. Bref, le cours finit naturellement par s'achever, et s'enchaîna avec langues étrangères. Il aimait beaucoup les langues, et fut très attentif. Il participa assez, et fit tous les exercices demandés.

Lorsque le cours s'acheva, il se rua dehors. Il y avait déjà tout le monde, mis à part Adriano. Il ne posa pas de questions: ce dernier était sûrement encore puni. Les deux garçons faisaient vraiment la paire, sur ce plan-là!! A moins que Jake ait déteint sur Adriano? Ce qui était fort possible .  Le jeune Smelton se demanda ce qu'il y aurait encore à faire, et fut aussitôt contenté: Ils devaient tous se déshabiller, et nager deux kilomètres dans la piscine extérieure. Le jeune homme roula des yeux: était-ce une plaisanterie? Il en doutait mais s'il aurait aimé pouvoir y croire. Il finit par hausser les épaules, et retira son t-shirt. C'aurait été un soulagement en temps normal, mais le temps n'était pas clément, à savoir une pluie battante, et il le sentait. Il ôta ensuite ses rangers et ses chaussettes, puis son treillis, et il plongea dans la piscine. Le froid lui mordait avidement la peau, mais il tenta de l'oublier. Il ferma les yeux et commença à nager. Une longueur. Deux. Trois. Puis il cessa de comtper. La nage était devenue mécanique.

Si mécanique qu'il n'entendit pas l'entraîneur lui dire que c'était bon, qu'il avait achevé les deux kilomètres. Il continua donc à nager, ne sortant la tête de l'eau que de temps en temps pour respirer, toujours les yeux fermés. Il sentit soudain une force lui empoigner les cheveux et le soulever. Il hurla de douleur, mais la main ne le lâcha . Il ouvrit les yeux et vit un corps musclé, habillé bien chaudement, de dos. Mc Gowan. Ce dernier s'adressa aux autres, railleur:

Puisque Smelton aime bien nager, il va faire 1 kilomètre supplémentaire, et pendant ce temps vous devrez rester adossés au mur, en position assise, mais sans toucher le sol. Au boulot, bande de raclures de toilettes!

Sur ce il lâcha Jake, qui ferma vite les yeux, et, conscient des regards haineux posés sur lui, ce dernier nagea de plus belle, le plus vite possible. Il savait que tous les autres le haïssaient. Une fois il avait tellement faim qu'il avait mangé lentement sa part, pour la déguster. Et bien sûr il n'était plus concentré que sur sa nourriture, comme ça lui arrivait souvent. Il après plus tard qu'en fait, pendant qu'il mangeait, Zoël et Piotr enduraient de faire des pompes jusqu'à ce qu'ils aient fini. Mais il ne le savait pas, avant. Il n'avait pas compris  à peu près deux heures pourquoi le binôme le regardait d'un oeil outré. Il ne l'avait su qu'en se faisant étaler par terre par le français du duo. Un garçon calme qui était absolument fou amoureux du russe tant détesté de Jake. Mais de là à faire exprès de les faire souffrir, Jake n'était pas comme ça! Tout le monde le croyait à présent.... Et tout le monde disait qu'il était collabo, comme cette enflure de Turner.

Une autre fois, un peu plus tard, une fille l'avait frappé en lui reprochant d'être insolent. Mais c'était vraiment plus fort que lui. Il s'en voulait, oh comme il s'en voulait. Normalement, au PEI, tout le monde devait être complice et s'entraider. Mais tout le monde haïssait  Jake et il commençait à se sentir rejeté , ça le rendait malade. Il était terriblement malheureux. Et il nageait. Tous croyaient sûrement qu'il faisait encore exprès de ralentir alors qu'en vérité, c'étaient ses muscles qui lui disaient merde. Plus qu'une longueur. IL avait enfin fini et il s'extirpa de l'eau avec difficulté. Il s'écroula sur le bitume qui entourait la piscine tant il était mort de fatigue. Sans hésiter une seconde, les autres , sûrement sous l'influence de l'instructeur (Jake s'imaginait les paroles de l'homme " Vous avez vu il a fait exprès de ralentir! Si j'étais vous, ce que je ne suis pas heureusement, je lui en collerais une"), lui foncèrent dessuset le rouèrent de coups de pied. Jake s'évanouit de fatigue et de douleur. Le froid finit par le réveiller, et il ouvrit les yeux. Il n'y avait plus personne, encore heureux. Grelottant, tremblant, il se releva et regarda autour de lui hagard. Les autres étaient habillés, à cent mètres de là, en train de faire des exercices de survie, à nouveau. Jake chercha ses vêtements; ne les trouva pas. Désespéré, il se mit à courir vers la grille. Enfin, courir. C'était une parole! Non seulement il était pieds nus, et il souffrait sur les graviers, mais en plus il était tout endolori, et parvenait juste à marcher vite, brinquebalant.  Il se dirigeait donc vers cette grille: 97è jour ou pas, il n'en pouvait lus. Cette fois c'était fini. Il aperçut la grille au loin, et continua à l'approcher. Cette fois, c'était la fin.

Et peu importe que quelqu'un courait derrière lui pour le rattraper, de toute manière, il avait décidé. Mais la personne en question courrait vraiment et allait vraiment arriver à sa hauteur. Il ne s'arrêta pas, mais comme il sentait la personne à deux mètres de lui, il fit brusquement volte face, et d'une voix faible, il demanda:

Quoi?

C'était Adriano.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Equipe 3: Adriano Rodriguez et Jake Smelton   Ven 7 Fév - 21:10

l'infirmière qui avait examiné Adriano avait ordonné un repos total de quelques heures ce fut donc très facilement que le futur t-shirt gris s'endormit il rêva des moments fort de son PEI et notamment de la fois ou il avait perdu son gel douche (bien que la recrue soit certaine que ces salopiot d'instructeur de pacotille le lui ai caché)...  bref résultat au moment ou il le retrouva caché sous le lit de Jake il dut se dépêcher de prendre sa douche  mais n'en eut pas le temps  et fut contraint de résigner a s'habiller encore tout glissant et poisseux avec son produit sur lui. Toute la journée durant il sentait son corps le gratter à cause du shampoing qui avait sécher sur lui et qui formait une couche de graisse collante et odorante qui le suivit jusqu’à ce qu'il se douche ce soir là et pour couronner le tout  la douche du soir était gelée.

Il rêva également de ce fameux 20 ème jours ou il chuta lourdement sur son poignet gauche se le fissurant ce jour là l'infirmière voulait qu'il quitte le PEI mais Adriano n'a pas voulu car il ne voulais pas abandonner Jake, son binôme après si peu de temps passé au PEI.

Adriano avait dormis quasiment toute la fin d'après midi, il faisait presque nuit lorsque il se réveilla.

Il regarda par la petite lucarne à droite du lit de camp ou il avait passé la moitié de son après midi ce qu'il vit l'emplit de panique:
Jake la personne qui était la plus proche de lui durant cette session du programme d'entrainement initial se  dirigeait dangereusement vers les grilles métallique barbelées qui entourait le camp d'entrainement Adriano n'avait plus aucun doute son binôme voulait abandonner et ça le bleu ciel ne pouvait pas se le permettre car sans binôme  c'est tout ce qu'il avait vécu à ses côté qui s'arrêterais sans parler de la suite de son PEI  qui se verrais compromise ... c'est pourquoi sans demander l'autorisation ni aux instructeur
ni a l'infirmière il se rua dehors et se mit à courir après son partenaire lorsque celui ci ce retourna (il avait surement entendu qu'Adriano lui courait derrière) la recrue lui dit

-Tu vas ou comme ça ? Tu veux nous quitter, me quitter après tout ce qu'on as endurer ensemble après ces 97 jours de souffrances et de labeur je te rappelle qu'on est censé finir ce PEI et obtenir notre t-shirt gris ensemble.

Après une très longue et âpre discussion Adriano réussit à faire entendre raison à son partenaires...
lorsque ils rentrèrent dans le bloc de béton qui leur servait de lieu de vie depuis le débuts de ses cent jour en enfer ils furent accueilli par un hurlement de Tyler Lawrence qui tout en les insultant leurs ordonna de faire trois série de 50 pompes suivi de quatre série de 50 abdominaux  selon lui cela devrait suffire à les faire abandonner.

Mais cela ne se passa heureusement pas comme l'avait prévu ce salop d'instructeur car les deux recrues restèrent comme de marbre face à l'épreuve.

Après cela les recrues furent conviées à une course d'endurance Adriano comme à son habitude traînait la patte car il gérait mal son temps et sa vitesse il reçut donc dix balles de paintball deux dans les cuisses et les autres dans le dos il serait à coup sur couvert d’hématome.

Gordon Mc Gowan annonça ensuite que a dernière activité de l'après midi serait une course d'orientation.

Malheureusement pour eux l'équipe composée de Jake et d'Adriano arriva bonne dernière et fut donc privée de souper et durent adopter la position de la chaise tout en regardant leurs camarades avaler leur repas avec en plus la portion des deux compères.

Pendant que leurs camarades prenaient leurs douches Adriano et Jake durent creuser leurs tombes avec les proportions suivantes 1 mètre de profondeur 2 mètres de longueur et 1 mètre 50 de largeur sous une pluie de balle de paintball pour leurs lenteur durant la tache car ils était fatigué par la longue journée qu'ils avait eu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Equipe 3: Adriano Rodriguez et Jake Smelton   Mar 11 Fév - 22:03

HRPG:
 

C'était donc bien Adriano, qui le regardait effaré, ou du moins  complètement affolé. Il l'apostropha vivement, la voix aussi courroucée , ou plutôt hébétée que son expression faciale. Le discours auquel Jake ne s'était pas attendu. Un faible sourire éclaira son visage. Peut être que enfin quelqu'un l'appréciait! Mais oui, était-il bête. Adriano l'avait toujours apprécié, ou du moins soutenu dans cette épreuve qu'était le PEI. Seulement, Jake avait été sur le point de quitter le programme et ce n'était pas un simple coup de gueule: il n'en pouvait VRAIMENT plus du tout. Il regarda son coéquipier faiblement tout en l'écoutant, sans être du tout convaincu, puis tout à coup il pensa à Piotr.

Piotr. Il l'avait oublié celui-là. Cet infâme petit enfoiré de ses deux. Zoël aurait pu être sympa mais il ne l'était pas parce qu'il était complètement dingue du russe (en amour, naturellement) . Même qu'ils s'embrassaient, se tenaient la main, se faisaient des caresses, et d'autres trucs dégueu d'après les rumeurs. Jake en était un peu jaloux et même carrément jaloux. Lui qui rêvait de filles depuis ces derniers mois, et qui ne réussissait pas à les séduire alors que Piotr n'avait rien fait, ne ressemblait à rien (la haine voile les yeux et rend terriblement subjectif) , et c'était trouvé quelqu'un alors qu'il ne s’intéressait même à ce genre de choses à la base. En plus avec un garçon , bêêêêêrk.

Donc après avoir pensé à Piotr Jake en conclut qu'il ne pouvait pas abandonner. Déjà parce que s'il échouait si près du but, la deuxième fois il serait sûrement moins bien, il aurait un autre partenaire moins bien qu' Adriano.  De deux, ce-dernier allait avoir des ennuis s'il n'avait plus de partenaires. Il avait échoué à un PEI, ne s'était pas présenté à l'autre, et une quatrième tentative serait juste atroce pour lui, surtout avec ces conna*ds d'entraîneurs. Bon et puis pour finir, si Jake perdait, Piotr se moquerait de lui jusqu'à la fin des temps, et le narguerait avec son t-shirt gris, puis bleu marine, et puis peut être noir. NON. Jake se le refusait. Il regarda autour de lui. IL faisait nuit. Il ventait pas mal, aussi. En fait il ventait BEAUCOUP.

Il regarda enfin Adriano avec un regard qui n'était plus vitreux, au bout de beaucoup de temps, et il sourit. Ce sourire c'était un vrai sourire, quoi qu'un peu froid et faible. Il y avait des émotions dedans, par exemple il y avait la confiance et puis la détermination. Enfin bref, il souriait quoi! Il se rendit compte qu'il était nu mais haussa les épaules: il n'avait pas plus froid que ça. Seulement il était tout maigre et ce n'était pas un "corps de rêve" comme on dit souvent, c'était plutôt un corps de crevette, il avait les côtes saillantes, et tout. Et du coup il avait honte: et si une fille le voyait? Il en serait mal, si mal qu'il quitterait pour de sur le PEI. Il lança à Adriano, tout en regardant à droit à gauche voir au cas où on le regardait, tout rouge de honte:

T'as raison. Je suis un enc*lé, j'aurais même pas dû avoir l'idée de te laisser comme ça dans la merde. Pas aussi près de la fin. Ce serait trop con. Je suis vraiment un minable. Je fais pitié, pas vrai?

Il se retint de pleurer, car il sentait les larmes lui monter aux yeux puis il contourna son coéquipier et lui prit le bras. Ils devaient se dépêcher: déjà ils allaient se faire défoncer par l'instructeur. Il pâlit. Ils coururent en silence jusqu'au bâtiment principal et restèrent deux minutes plantés là, terrifiés. Puis, Jake serra  l'épaule de son camarade et ensemble ils poussèrent la porte. Et ils endurèrent encore une punition, et même plusieurs. Pour commencer, ils durent faire des exercices physiques, puis une course d'endurance, qui elle était commune à tous. Adriano traînant le pas comme d'habitude, il se prenait des balles de paintball le ralentissant encore plus. Jake s'en rendant compte revint sur ses pas et se rua vers son coéquipier. Ni une ni deux il le prit sur son dos, et il reprit sa route. Ainsi ils arrivèrent avant-derniers, mais peu importait pour Jake: ils étaient ensemble.

La journée se termina avec une course d'orientation, domaine dans lequel les garçons étaient d'habitude brillants, mais ils étaient considérablement affaiblis et arrivèrent cette fois-ci derniers. Avec un soupir ils accueillirent donc une énième punition, décidément ce dernier jour était un calvaire. Donc privés de souper dans une position désagréable, puis le binôme durent creuser leur tombe, ce qui les priva de douche. Et encore les balles de paintball. Jake termina son travail un peu avant Adriano et aida ce-dernier à finir le sien puis ils sortirent des trous. Jake n'avait rien ingurgité depuis quinze heures au moins et son estomac criait tellement famine qu'il commença à arracher des touffes d'herbes et à se les fourrer dans la bouche. Cela était si bon de se mettre quelque chose dans l'estomac. Puis il alla fouilla les poubelles où il trouva des restes non mangés . Il partagea avec Adriano en faisant bien gaffe à ce que la caméra ne les voie pas, puis ils pénétrèrent dans le bâtiment pour de bon. Jake était toujours déshabillé mais il ne s'en rendait plus compte.

Ils prirent une douche glacée et filèrent dans leurs lits superposés de camp. Jake trouva un contact boueux dans son lit en soulevant la couette et alors il aperçut ce qui faillit le faire hurler mais il s'abstint: c'était ses vêtements. Il se retint de hurler des insultes à tout va. L'instructeur, il en était certain à présent, un monstre. Tout bonnement un monstre. Il utilisait des  plus effroyables tortures pour tuer de l'intérieur et de l'extérieur les recrues. Son réel but c'était de faire exclure les enfants: bref, il y allait beaucoup trop fort. Jake s'affaissa sur le sol et commença à pleurer en silence. Il n'en pouvait plus; plus; plus du tout. Finalement il se releva, après avoir évacué toute sa souffrance, et il enleva les vêtements sales du lit. Il les lava avec le lavabo et les accrocha pour les faire sécher puis, enfin, il s’écroula dans son lit.

Adriano, tu dors?

Je suis très content de t'avoir comme partenaire. Merci de m'avoir aidé aujourd'hui. Tu sais, plus j'y pense, plus je me dis qu'on a échappé au pire. On a presque réussi. On leur a montré, à ces...

La fin de la phrase n'arriva pas. Jake s'était endormi.

Pour Adriano:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Equipe 3: Adriano Rodriguez et Jake Smelton   Jeu 20 Fév - 8:56

-T'as raison. Je suis un enc*lé, j'aurais même pas dû avoir l'idée de te laisser comme ça dans la merde. Pas aussi près de la fin. Ce serait trop con. Je suis vraiment un minable. Je fais pitié, pas vrai?

- je ne peut pas t'en vouloir car j'ai bien vu que les instructeurs ont fait de toi leur souffre douleur et que par conséquent il t'en font baver comme c'est pas permis alors je dirais plutôt que l'enc*lé minable qui fait pitié eh bien ce sont eux et ce n'est en tout cas pas toi. dit Adriano d'une voix qui se voulait encourageante.

ils coururent ensuite jusqu'au bloc de béton qui leur servait de logis pour ces cent jours en enfer et restèrent deux longues minutes devant la lourde porte d'acier puis jake serra l'épaule de son camarade Adriano lui rendit son accolade et ensembles ils s'accordèrent un regard comme pour dire "on y va"  ils prirent une grande inspiration et il ouvrirent la porte.

Au moment même ou ils pénétrèrent dans le bloc de béton qui les accueillait depuis maitenant nonante sept joursm, seize heures et vingt huit minutes ils furent accueilli par les insultes hurlée par les instructeur qui une fois calmés décidèrent que pour on ne sait quel raison le binôme serait encore une fois puni, ils furent donc confié à ce minable petit colabo qu'était Gabriel Turner qui leur fit faire des appuis faciaux ainsi que des abdominaux tout cela sous une douloureuse pluie de balle de paintball et d'injures

Puis ils furent conviés à une course d'endurance commune à tous et comme Adriano traînait la patte  il se fit sans arrêt bombarder par des balle de  paintball tirées par Tyler Lawrence et Gordon MacGowan voyant cela Jake fit une chose à laquelle Adriano ne s'attendait pas du tout il rebroussa chemin en courant prit Adriano sur son dos et reprit sa course plus lentement certes mais surement  à cause de cela ils arrivèrent avant dernier juste en dessous de Piotr et Zoel et avant Alexis et Sean la manœuvre effectuée par jake avait surpris Adriano .

Gabriel Turner, lui, n'était pas avec eux car il était occupé pour une énième punition infligée cette fois à Kasumi Tachi et Amy Monroe et ceci pour une obscure raison peut être que même le binôme concerné ne la connaissait pas, tellement les instructeur se montraient très imaginatifs en ce qui concernait les motifs  des punition qu'ils distribuaient sans aucune retenue cela pouvait aller de la ranger mal cirée au  mauvais résultat au parcours combat en passant par une bêtise faite durant le cours de survie en milieux hostile les recrues avait donc compris depuis longtemps que le moindre faux pas serait punis.

Une fois la course d'endurance achevée Gabriel revint avec Kasumi et Amy qui vu leur état avait du en baver les recrues n'eurent pas le temps de se reposer que déjà la prochaine activité était lancée il s’agissait d'une course d'orientation ou les recrues durent trouver des boule de pétanque dont l'emplacement était indiqué sur une carte et ils eurent tous droit à une boussole sauf bien sur Adriano et Jake qui durent se repéré a l'aide des étoiles qui commençait à apparaître dans le ciel déjà obscur il s'équipèrent de lampes torche et Gordon MacGowan annonça d'emblée que les derniers n'auront carrément pas le droit de se doucher ce soir.

Kasumi et Amy terminèrent première, Piotr et Zoel deuxième, Alexis et Sean troisième et comme on pouvais s'y attendre le binôme d'Adriano finit bon dernier et Tyler Lawrence annonça que Jake et Adriano allait devoir creuser leurs propre tombes.

Adriano qui n'avait pas fini sa tombe à temps du faire trente trois tours de piste à la course sans même avoir le droit de se reposer ne serait ce qu'une fois sous une   pluie de plus en plus douloureuse de balle de paintball tiré par cet enfoiré d'abrutit de Gabriel Turner

Une fois la punition terminée il purent aller se coucher sans prendre de douche bien entendu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Equipe 3: Adriano Rodriguez et Jake Smelton   

Revenir en haut Aller en bas
 
Equipe 3: Adriano Rodriguez et Jake Smelton
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sanble ke vwayaj Martelly yo ap pote bon rezilta.
» Je souffre de bordelisme chronique et de flemingite aigue. [JAKE]
» Jake Aaron Buckley
» Equipe de Bloodbowl
» Equipe 4 : Yosuke, Kenji, Youso, Nara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHERUB Campus rpg :: Une journée au PEI-
Sauter vers: