CHERUB: L'évolution
 

Partagez | 
 

 » Équipe 3: Victoire Wilson & Mike Carmichael

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: » Équipe 3: Victoire Wilson & Mike Carmichael   Mer 10 Avr - 13:46

Indiquez le n° du jour et commencez a Rp.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: » Équipe 3: Victoire Wilson & Mike Carmichael   Dim 19 Mai - 19:44

Jour 43
________

La fatigue: voilà le plus dur pour moi. L'effort ne m'a jamais fait peur, l'adversité non plus, mais c'est la première fois de ma vie que mon corps et mon mental sont constamment poussés dans leurs derniers retranchements. Surmonter les courbatures ne serait qu'une formalité si mes muscles ne manquaient pas autant d'énergie.

Tudor, ce sinistre enfoiré, ne nous donne que le strict minimum pour tenir debout. Pas de quoi faire des prouesses...

Un matin de plus où moi et mes camarades de galère sommes obligés de nous doucher à l'eau glacée pour ensuite remettre les haillons qui nous servent de vêtements depuis 43 jours, très exactement. Le rituel est devenu une routine mortelle et nous avalons notre frugale pitance et essayant de la faire durer le plus longtemps possible. Faible stratégie pour tenter de faire croire à nos estomacs qu'ils sont décemment nourris.

Ensuite vient le tour de du parcours de combat. Toujours pareil, mais chaque jour différent. Une poutre plus glissant, un plaque de glace, un filet entortillé, tant de petites embûches qui, avec leur degré d'épuisement devenait des pièges impitoyables. L'automatisme des gestes était le pire ennemi des recrues. La vigilance devait être constante. C'est à ça que je m'efforce de penser quand mes bras tirent sur la corde pour me hisser tout en haut d'un palissade. Mes pieds glissent sur le bois humide mais je tiens bon et franchit l'obstacle. Sans attendre, je grimpe dans le filet qui me fait encore prendre 3 bons mètres de hauteur. De mon perchoir, j'ai une vue imprenable sur le campus. Mais je n'ai pas le temps de m'émouvoir de voir ma maison si proche. Déjà, je me jette dans le vide pour atterrir sur la plateforme en contre-bas en faisant une roulade parfaite.

La matinée se poursuit avec le même train d'enfer. Je n'ai pas une minute à moi et surtout, je traine avec moi un boulet de première: Victoire Wilson. Le premier jour, elle avait cherché à impressionner tout le monde sous prétexte qu'elle avait déjà passé une fois le PEI. J'avais eu la malchance de tomber sur elle comme binôme. Une peste incapable, voilà ce qu'elle était. Depuis le premier jour, j'ai dû rattraper ses erreurs et tenter de cacher son incapacité aux instructeurs. C'est un miracle que je tienne aussi longtemps.

Heureusement, l'après-midi est un peu plus plus reposant pour moi. Les combats contre Victoire passe pour des simulacres d'où je sort facilement vainqueur. Il faut dire qu'elle n'est pas douée.

Ensuite, un des instructeur me fait travailler mon russe et mon suédois. J'en viens à détester ces langues et pourtant, je dois avouer que mes progrès sont stupéfiants.

La fin de la journée signifie souvent une soupe claire, presque sans goût avec une barre de céréales. La soupe à la mérite de me réchauffer et après ce frugal repas, je m'endors sur ma couche, en tentant d'ignorer mon ventre creux et en me persuadant que demain, un festin va m'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
 
» Équipe 3: Victoire Wilson & Mike Carmichael
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Viens voir Victoire (Elle)
» [Avant le SGC] Mike Shirow
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHERUB Campus rpg :: Une journée au camps d'entrainement-
Sauter vers: